MENU

Chateau de Brézé

L’histoire :
L’origine du château de Brézé est à rechercher vers le XIe siècle, comme l’attestent certains écrits à l’instar de la charte de l’abbaye de Saint-Florent. Cependant, les terres de Brézé ne constituent un fief important que le siècle suivant. Appartenant à Geoffroy de Brézé vers 1302, puis à la famille Maille-Brézé du XIV au XVIIe siècle, il est restauré par les Dreux-Brézé vers 1850, occupé par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale puis remis à Charlotte de Dreux-Brézé, héritière légitime. Cette dernière, en se mariant à Bernard de Colbert, le transmet à la famille de Colbert. Ce château est encore habité actuellement par les descendants des anciens seigneurs du Brézé. Le Château de Brézé est ouvert au public depuis 1998. Toute son histoire reste gravée dans ses murs en tuffeau.


L’architecture :
Ce domaine vénérable et historique est caractérisé par son réseau souterrain monumental. Gigantesque et incroyablement préservé, ce vaste domaine figure actuellement parmi les monuments historiques de France. Établissement de style « Renaissance » restauré au XIXe siècle, le Château de Brézé conserve l’ancienne demeure seigneuriale et ses écuries, son pont-levis, son chemin de ronde, sa magnanerie, ses celliers, ses cuisines et ses pressoirs. L’ensemble est entouré par les profondes douves sèches. À l’extérieur, le bâtiment revêt une architecture néogothique dessinée par un disciple de Viollet-le-Duc.

 

Le vignoble et le vin de Loire de Brézé :


Terroir exceptionnel, celui de Brézé est considéré comme l’un des plus prestigieux de l’Anjou. De son vignoble sont issues des cuvées suffisamment exceptionnelles pour être chantées par le roi René d’Anjou lui-même au XVIe siècle et par Joachim du Bellay, qui lui dédia des vers au XVIe siècle. Ainsi, sa gloire est telle que les vins de Brézé sont incontournables sur les tables de la noblesse. Selon le ouï-dire, son Saumur est un des vins favoris de Louis XIV. Au début du XXe siècle, la renommée des vins du Coteau de Saumur du Château de Brézé est telle que ses barriques s’échangent à valeur égale contre celles du Château d'Yquem. Aujourd’hui, c’est la spécificité de chaque parcelle cultivée. Ainsi, le conditionnement des sols, substrats inévitables de la vigne, est au centre des préoccupations des vignerons afin que la plante donne le meilleur d’elle-même pour des vins d’une grande finesse. Ce domaine viticole est dorénavant sous la gérance d’Arnaud Lambert, amoureux du terroir et perfectionniste, qui le convertit d’abord à l’agriculture biologique, ensuite à la biodynamie.

Notre sélection de Vins de Loire