MENU
  • La Singulière 2011
  • Chinon

  • Chinon

    Domaine Olga Raffault - La Singulière 2011

    9.4 / 10 La grande cuvée du célèbre Domaine Olga Raffault... Un vin qui allie élégance et puissance ! Notre avis  

    Contenance : 75 cl

    Couleur : Rouge

    Cépages : 100% Cabernet Franc

    Garde : Apte au vieillissement, il atteindra son apogée en 2015.

    Vieilli en fût de chêne Vendange Manuelle Tri séléctif Vin de terroir

  • 18.00€ /bouteille
    Pour l'achat d'un carton de 6 ou 20.00€ à l'unité
    Commandez bouteilles soit 108.00
    Ajouter au panier

    Gagnez ce montant en bon d'achat : Bon d'achat 0.36
9.4/10
  • Presentation L'évaporation accélérée par la Chaleur exceptionnelle de Septembre 2008 a beaucoup concentré les divers éléments du raisin offrant à ce millésime un sacré beau caractère assagi par la patience d'un doux et long élevage récompensé par une belle capacité de garde !
    Un cabernet franc singularisé par des petits rendements extraits des plus anciennes parcelles argilo-calcaire du Domaine ainsi qu'un choix minutieux d'élevage.
  • Notes de dégustation Au nez se dégage des arômes de fruits noirs avec des notes de réglisse et d'épices. Une bouche élégante qui reste concentrée et assez vineuse avec des tanins charnus. Un peu de patience sera certainement récompensée...
  • Accords mets vins Dégusté dans sa jeunesse, ce vin demande un passage en carafe une heure avant de le servir à 16°C sur un carré d'agneau aux girolles ou des cuisses de canard confites.
Qu'en pensez-vous ? J'aime

Aucun avis actuellement


La Revue du vin de France, février 2011 :
« Le domaine porte le nom d’une grande dame de Chinon qui a fait rayonner la notoriété du cru dans les années 1970 et 1980 avec des vins de fruit d’une grande finesse. Sans démériter, ce grand domaine de vingt-quatre hectares avait perdu de son aura. Il revient aujourd’hui au premier plan avec des cabernets francs qui allient finesse, douceur et saveur. C’est la petite fille d’Olga, Sylvie, qui a pris le relais, aidée par son mari, Éric de la Vigerie. En 2009, ils ont réussi à redonner à leurs vins, notamment à la cuvée Les Picasses, un côté mûr et frais, charmeur et bâti pour la garde. Et surtout ces cabernets francs nés sur les sols argilo-calcaires de Beaumont-en-Véron, terroir réputé pour produire des chinons tendres, ont retrouvé élégance de fruit et velouté de tanins. »

Guide Hachette 2011 :
« Olga Raffault, une figure de la profession viticole à Chinon, a fondé son vignoble en 1920. Elle a transmis son savoir à son fils et c’est maintenant sa petite-fille Sylvie, soutenue par son mari Éric, qui a repris le flambeau avec un même succès. Les Picasses a toujours eu la réputation d’être un vin de grande force tannique et de grande intensité. Le 2005 a beau afficher des arômes de fruits bien mûrs, deux ans de garde seront nécessaires pour l’assagir. Une patience qui sera certainement récompensée. »

Notre sélection de Vins de Loire