MENU
  • Chinon Blanc 2012
  • Chinon - Etienne et Pascale de Bonnaventure

  • Chinon - Etienne et Pascale de Bonnaventure

    Château de Coulaine - Chinon Blanc 2012

    9.8 / 10 Grand blanc de Loire, sec, élancé, il joue dans un registre aérien et minéral. La bouche est fruitée, avec une finale légèrement crayeuse. Notre avis (vin issu de raisins de l'agriculture biologique)

    Contenance : 75 cl

    Couleur : Blanc

    Cépages : 100% Chenin

    Garde : A boire dès maintenant. Garde sur 2 à 10 ans.

    Vin issu de l'agriculture biologique Vendange Manuelle Tri séléctif Vendanges Tardives

  • 19.80€ /bouteille
    Pour l'achat d'un carton de 6 ou 21.80€ à l'unité
    Commandez bouteilles soit 118.80
    Ajouter au panier

    Gagnez ce montant en bon d'achat : Bon d'achat 0.40
9.8/10
  • Presentation Le Chinon blanc est un vin blanc de Loire élaboré exclusivement à partir du cépage Chenin. Le vignoble dont il est le reflet repose sur un terroir argilo-siliceux sur calcaire. Les vendanges manuelles se font en petites caisses. Ce vin du millésime 2011 présente un taux d’alcool de 12 %. Ce cru est élevé en barriques de 3 à 10 ans. Il promet d’excellentes saveurs et d’agréables moments de dégustation. Ce Chinon blanc reflète le savoir-faire et la passion des vignerons de la Loire, notamment du Château de Coulaine.

    Dans le Véron (Val de Loire) se situe le Château de Coulaine, domaine où se perpétue une tradition vinicole depuis 1300. Étienne Bonnaventure est le premier responsable du château depuis 1988, dont le vignoble s’étire sur 20,8 ha dont 12 ha conduits en culture biologique. L’encépagement se répartit en Cabernet franc, Pineau de Loire, Chenin ou Chenin blanc. Les productions sont les reflets d’un équilibre entre modernité et tradition.
  • Notes de dégustation Le Chinon blanc donne une robe or pâle et s’ouvre sur des notes fruitées et un caractère boisé. On distingue également une tonalité vanillée légère. En bouche, ce vin offre une attaque franche, une fraîcheur mariée à une rondeur exceptionnelle.
  • Accords mets vins Ce vin blanc se révèle un excellent apéritif que vous pouvez déguster sur du brochet, des viandes blanches ou encore des fromages à pâte cuite.
Qu'en pensez-vous ? J'aime

Aucun avis actuellement


Le Guide Bettane & Desseauve des Vins de France 2013
« Planté en vignes dès le XIVe siècle, ce vignoble a failli disparaître après la grave crise du phylloxéra puisque, de 1902 à 1988, il ne restait qu'un hectare du domaine initial. Heureusement, Etienne de Bonnaventure a ressuscité ce cru historique. L'âge des vignes et le mode cultural tourné vers la bio contribuent au succès grandissant de la propriété. Avec des vins mieux protégés, on serait au sommet de ce que Chinon peut faire. Il faudra comme toujours bien veiller aux conditions de transport et de stockage. »

Le Guide des Meilleurs Vins de France 2013 - RVF
« La propriété est dans la famille Bonnaventure depuis le Moyen Âge et le clos historique du château, le Turpenay, est planté de vignes depuis cette époque. Mais c'est à partir de 1990 qu'Etienne et Pascale de Bonnaventure relancent la vocation viticole du domaine. Ils font ainsi revivre l'esprit des grands vins de Beaumont, la première marche de l'appellation Chinon côté Loire, là où les cabernets, sous l'influence plus océanique, gagnent en dentelle et en finesse de fruits, comparés à ceux de l'est de l'appellation. Coulaine produit aujourd'hui une brillante gamme de chinons bio, conjuguant fruit frais et élégance de texture. Les millésimes, mêmes excessifs, ne gomment pas l'expression des terroirs : la souplesse (argile et silice de Beaumont) dans le Château de Coulaine, et la fermeté fraîche des terres argilo-calcaires dans les Picasses, le Clos de Turpenay (plein sud) et La Diablesse (dans sa version Vieilles Vignes). »

Les Meilleurs Vins de France 2012 - Gault Millau
« Véron, terroir chinonais chanté par Rabelais. Le Château de Coulaine aurait presque pu le recevoir, la vigne y étant cultivée depuis le XVe siècle. Etienne de Bonnaventure le reprend en main en 1988 pour l'agrandir et commencer une production en bio. Aujourd'hui, les 18 hectares en appellation chinon produisent sous trois dénominations différentes : Château de Coulaine, Clos de Turpenay et Bonnaventure. »

Notre sélection de Vins de Loire